Trouver son beau sapin écolo ?

nov 29, 2016 / 0 comments

Préférez un sapin naturel si ....
Hérésie, un sapin coupé pour préserver l'environnement ? C'est très simple. A bilan énergétique équivalent, il faut garder un sapin en plastique au minimum 10 ans pour égaler le naturel. Souvent fabriqués en Chine, dans des usines polluantes, les sapins en matière plastiques doivent en plus s'offrir un voyage en immense cargo pour rejoindre nos magasins. Miser sur le naturel est donc un moindre mal. En plus ça sent bon.

Préférez le made in Isère, comme nos marinières...
Acheter un sapin made in France, c'est de plus en plus possible. S'il y a quelques années les forêts des Pays-Bas envahissaient nos maisons une fois Noël venu, on peut maintenant jouir de plusieurs espèces locales. Pour le savoir, suivez l'étiquette pour connaître le périple du sapin. Elles sont obligatoires. Le sapin le plus vendu en grandes surfaces et en jardinerie est le Nordmann. Plus résistant, plus grand, plus fourni, il est moins odorant, mais a la très bonne qualité de ne pas perdre ses épines, contrairement à son concurrent, l'épicéa. Et pour trouver des sapins des environs,  Vous trouverez quelques producteurs locaux ainsi que des revendeurs certains de la provenance de leurs sapins de noël ici.

Suivez le Label(le) plante
Les sapins ont maintenant leur label. Comme dans l'alimentation (IGP, Bio, AOP...). Le nouveau Label Rouge, entre en vigueur cette année. Il permet de contrôler la provenance, la date de coupe ainsi que la traçabilité du sapin. Par exemple, la coupe devra être postérieure au 21 novembre. Mais ce dispositif est encore insuffisant, pour 5,3 millions de consommateurs qui, chaque année décident d'acheter un sapin naturel puisqu'il n'y aura sur le marché qu'environ 20 000 unités labellisées. En attendant, les bons réflexes sont aiguillés par deux autres labels : Planète bleue et Fleurs de France. Ils garantissent une culture raisonnée et, quelques fois, bio.

Adopter un sapin
Les sapins en pot offrent des avantages non-négligeables : le sapin non coupé gardera ses épines, résistera mieux aux chaleurs d'un intérieur, sentira bon plus longtemps. Il pourra aussi être rempoté ou replanté dans un jardin, ce qui lui offrira une nouvelle vie. C'est la façon la plus écologique de concevoir un achat de sapin aujourd'hui.

Et pourquoi pas un sapin créatif ?
C'est de plus en plus à la mode de fabriquer son sapin de toute pièce ou d'en acheter un à des créateurs (avec une démarche respectueuse de l'environnement). Plusieurs avantages à cette pratique : avec vos enfants, ce sera l'occasion d'un travail manuel à faire ensemble, amusant, pour se préparer à noël. Proposition, allez récupérer près des rivières ou dans la forêt toute une série de brindilles, de branches de houx tombées, des pommes de pin, vous pourrez fabriquer un autre genre de "sapin de noël" et même créer vos décoration 100% naturelles ! Plein d'idées sur des sites spécialisés.

Rien ne se perd, rien ne se crée...
Bien sûr, que votre sapin soit en plastique, naturel, bio, coupé, en pot ou fabriqué de toute pièce, il faudra le jeter au bon endroit. Poubelle grise pour tout ce qui est plastique, peint, bombé ou en verre, mais s'il est naturel, vous pouvez également penser au compostage. En ville, des bennes sont aménagées spécialement pour recueillir les arbres de Noël dès le lendemain des fêtes. Donc interdiction formelle de laisser tomber votre compagnon conifère dans la rue ou dans la forêt.

 

Cet article vous a aidé ? N'hésitez pas à faire part de vos propres conseils ou questions à la communauté Les Antennes sur notre page Facebook

Baridon Fanny
Image : Anne Benoit-Janin
Sources : ConsoGlobe & DIY

Si vous n'avez toujours pas choisi de sapin pour vos fêtes, il est encore temps de vous faire livrer l'original sapin de Design Pack Galery, entièrement recyclable et qui reverse 2 euros à la WWF.

 

Comments (0)

Leave a comment

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.