Nucléaire : Greenpeace dénonce le scandale des anomalies

nov 25, 2016 / 0 comments

Venez tourner la roue de l’infortune nucléaire !

Les militants de Greenpeace proposeront aux habitants de la région de tourner la « roue de l’infortune nucléaire », une manière de les informer sur les risques liés au scandale des anomalies, et en particulier sur celles concernant la centrale du Bugey. Ils seront aussi là pour alerter les citoyens sur le manque de transparence de la part d’EDF et d’AREVA.

Leur communiqué :

"EDF joue gros !

Fin 2014, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait détecté des anomalies sérieuses sur la cuve de l’EPR de Flamanville. En mai 2016, l’affaire s’est étendue à la moitié des réacteurs français en

fonctionnement : l’ASN a ainsi révélé que de nombreuses pièces usinées à l’usine Creusot Forge d’AREVA comportent des anomalies. Ces pièces qui se trouvent au cœur des réacteurs ne peuvent plus garantir une résistance suffisante pour fonctionner. A la centrale du Bugey, au moins 17 anomalies ont été détectées par l’ASN, sur les générateurs de vapeur des réacteurs 2, 4 et 5.

Actuellement, 30 des 58 réacteurs du parc nucléaire français sont touchés par ces anomalies. D’autres irrégularités devraient être découvertes au fur et à mesure que l’ASN continue de mener son enquête. Greenpeace et ses militants demandent que l’ensemble des réacteurs concernés par les anomalies soient mis à l’arrêt le temps que la qualité et la sûreté des pièces soient contrôlées.

Il en va de la sûreté des populations vivant à la proximité des réacteurs nucléaires. Alors pour vous informer et vous indigner, rendez-vous ce samedi 26 à 14h30, place Grenette. 

Source : Green Peace
Image : Montceau-News
Pour en savoir plus sur les actions de Green Peace, n'hésitez pas à vous rendre sur leur site internet

Comments (0)

Leave a comment

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.