La SNCF supprime des TER en toute discrétion autour de Grenoble

sep 08, 2016 / 0 comments

L'ADTC allerte : "Cette rentrée va être difficile pour les usagers des TER…" Le groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés de la Région Auvergne Rhône-Alpes fait un constat accablant : "Laurent WAUQUIEZ et Patrick MIGNOLA ne tiennent pas compte des usagers d’Auvergne-Rhône-Alpes et de leurs besoins." Plus de deux trains supprimés par jour aux heures de pointe entre Chambéry et Grenoble. Au total, ce sont une vingtaine de trains supprimés en catimini autour de Grenoble depuis le 29 août !

Communiqué de l'ADTC : 
Ces suppressions sont effectuées en toute discrétion puisque les usagers les découvrent en consultant les nouvelles fiches horaires qui viennent de sortir.Et les problèmes ne vont pas manquer car certains trains supprimés sont en pleine heure de pointe avec un risque de surcharge sur les trains précédents et suivants, sans parler des difficultés pour être à l'heure à son travail. Les déplacements en milieu de journée vont être aussi difficiles car les usagers vont se retrouver avec des intervalles de 4 h sans TER sur certaines directions. Dans certains cas, c'est  le premier train du matin ou même le dernier du soir qui est supprimé, alors comment rentrer chez soi ?
La raison invoquée par la SNCF : un manque de conducteurs ! Ces manques sont la conséquence des difficultés de recrutement, de départs en retraite, ou l’arrivée de nouveaux matériels nécessitant des formations...

Pour les usagers, ces raisons sont inacceptables, il y a trop de problèmes avec les TER de la SNCF, retards, grèves, suppression pour travaux, manque d'informations, respect de l’usager. Pourquoi ces problèmes d'effectifs n’ont-ils pas été anticipés comme dans toutes les entreprises ? Pourquoi les usagers ne sont-ils pas informés ? Pourquoi la SNCF ne met-elle pas en place des cars de substitution ?

La SNCF indique que ces suppressions sont provisoires, mais ce que les usagers attendent, c'est enfin une prise de conscience de la SNCF et des élus, car sans un minimum de qualité de service, les TER ne sont plus une alternative crédible vis-à-vis des encombrements sur les axes routiers.

Contact :
-- ADTC Grenoble - se déplacer autrement Tél. : 04 76 63 80 55 www.adtc-grenoble.org www.facebook.com/adtc.grenoble - twitter@ADTCgrenoble Association pour le Développement des Transports en Commun, voies cyclables et piétonnes de la région Grenobloise MNEI - Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère 5 place Bir Hakeim - 38000 Grenoble

 

Communiqué du groupe groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés de la Région Auvergne Rhône-Alpes

La Région se désengage des TER et abandonne les usagers du train
Les usagers du TER en Auvergne-Rhône-Alpes ont eu une mauvaise surprise : plus de deux trains supprimés par jour aux heures de pointe entre Chambéry et Grenoble, sans aucune information sur un prochain retour à la normale. Au total, ce sont une vingtaine de trains supprimés en catimini autour de Grenoble depuis le 29 août !

La SNCF justifie ces difficultés par une mauvaise anticipation des départs à la retraite de ses conducteurs.  Mais ce nouvel épisode fait suite à une première vague de TER supprimés en mars dernier, qui avaient déjà touché plus de vingt liaisons TER de la Région. L’exécutif régional s’était alors exprimé dans la presse et avait réclamé à corps et à cris des pénalités.  Où en est-on ?

Cinq mois plus tard, la situation empire, la SNCF supprime unilatéralement des trains, n’informe toujours pas les usagers, refuse d’accéder à leurs demandes concernant les remboursements des abonnements… Où est l’exécutif régional ? Quelles mesures ont été prises pour limiter les désagréments subis par les usagers ?

En 2015, Eliane GIRAUD, alors Vice-présidente de la Région Rhône-Alpes déléguée aux transports, avait demandé à la SNCF d’intégrer notamment deux points favorables aux usagers dans la future convention TER : la création d’une garantie voyageur permettant un remboursement automatique et rapide pour les usagers abonnés en cas de dysfonctionnement, et le renforcement de l’information en temps réel des voyageurs sur toute la région.

Que souhaitent faire Patrick MIGNOLA et Laurent WAUQUIEZ ?

Après bientôt un an de mandat et à quelques semaines du vote de la prochaine convention TER, le constat est accablant : Laurent WAUQUIEZ et Patrick MIGNOLA ne tiennent pas compte des usagers d’Auvergne-Rhône-Alpes et de leurs besoins.

Pour info : La convention TER est un document qui régit les relations et obligations entre Région et SNCF. La convention de Rhône-Alpes est arrivée à échéance le 31 décembre 2015 mais a été prolongée d’un an par l’exécutif régional précédent car les propositions de la SNCF étaient inacceptables. La convention Auvergne arrive à échéance le 31 décembre 2016. Une nouvelle convention doit donc être applicable début janvier 2017 pour toute la grande Région... A suivre.

 

 

Comments (0)

Leave a comment

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.