Le Refuge

mar 10, 2016 / 1 comments

Qu'est-ce que « Le Refuge » ?

Conflits familiaux, homophobie notoire, déboires sociaux et professionnels, les bénévoles de l'association Le Refuge tentent de réinsérer ces jeunes homosexuels ou transidentitaires mis à l'écart. L'association, crée en 2003 regroupe à présent huit délégations, neuf antennes établies et deux en projet, dont celle de Grenoble.

J'ai eu la chance de pouvoir rencontrer Bertille Collignon, porteuse du projet et Céline lors d'une petite entrevue à la maison des associations. Ne possédant pour l'instant pas d'autres locaux que ce bureau, j'ai pu cependant entrevoir de beaux projet dans leurs mots. Elles espèrent l'ouverture de l'antenne cet été et pouvoir héberger des jeunes dès la fin de l'année. Entre vingt et vingt-cinq bénévoles sont déjà derrière Bertille, pour l'aider. Elle m'a précisé qu'ici à Grenoble, les partenaires et les mécènes sont plus investis qu'à Lyon par exemple. Un vrai petit bataillon armé de bonne volonté est en train d'être mis en place, un commerçant a, par exemple, proposé de leur donner tout ce dont les jeunes auront besoin pour manger, prendre soin d'eux. Une vraie démarche de réinsertion par de petits détails comme aller faire les courses dans un réel magasin sera un plus pour des jeunes en grande détresse sociale et professionnelle.

 

Pour les soutenir, l'antenne bénéficie déjà de l'aide de deux psychologues entièrement bénévoles et de plusieurs travailleurs sociaux. Le but de l'antenne est d'épauler les jeunes mis à la porte de leur foyer, de les aider dans leurs démarches, de les tourner vers une expérience professionnelle gratifiante, de les rendre autonomes. Outre une écoute, elle proposera deux places d’hébergement

Principalement, ils viennent retrouver un foyer, des amis, des bénévoles bienveillants. La moyenne d'âge est de vingt et un an mais l’association peut héberger des jeunes qui comptent entre dix-huit et vingt-cinq ans au compteur.

Les jeunes hébergés bénéficient d'un appartement pendant un mois, contrat renouvelable 6 fois et ils restent en moyenne entre deux et trois mois. Le but étant de servir de relais lors des situations d'urgence, de permettre au jeune d'avoir un environnement stable pour pouvoir se reconstruire, chercher un travail, le tout aidé par le Refuge.

Pour répondre au mieux aux problèmes et aux confessions des jeunes, les bénévoles suivent des formations tant administratives que sociales et psychologiques. Ces jeunes, un public délicat qu'il faut épauler au mieux. C'est pour ça que l'antenne a d'ores et déjà établi des partenariats avec plusieurs associations grenobloises et nationales. La Cigale (collectif inter-associations Gay et Lesbienne) établi depuis 1994 dans la métropole, SOS homophobie association nationale et, Bertille et Céline l'espèrent, Aides, luttant contre le sida.

Au travers d'événement comme la Gay Ski week du 17 au 24 janvier, les premiers bénévoles de l'antenne ont pu rencontrer des jeunes aidés par la délégation de Paris ou de Lille et les partenaires de l'association.

Bertille me parle de réinsertion sociale, de la Gay Pride (en mai) pendant laquelle l'antenne aura un stand. L'association a également initié sa semaine nationale qui aura lieu en mai pour sa quatrième édition. L'occasion d'ouvrir le dialogue sur l'homophobie, la transphobie et leurs répercutions sur les jeunes.

Vous l'aurez compris, j'ai été enchantée de cette rencontre avec les deux femmes et soutiens le projet de la délégation Auvergne Rhône-Alpes de l'association. Je le rappelle : l'antenne sera crée, espérons, en été 2016 et commencera à héberger des jeunes à la fin de l'année. Vous pouvez d'ores et déjà aider la concrétisation de ce projet ainsi que les actions de l'association en faisant un don ou en y adhérant.

Rappelons également que l'homophobie est un délit et qu'il ne faut pas hésiter à la dénoncer. Si vous vous trouvez dans une situation de rupture familiale ou sociale, une ligne d'écoute est disponible : 06-31-59-69-50. Il s'agit d'une ligne d'urgence, ouverte 24/24h et 7/7j.

Je ne peux que vous conseiller d'en parler autour de vous, d'ouvrir le dialogue avec vos amis, votre famille. Il s'agit là d'un sujet qui me touche beaucoup et qui reste, en 2016, un sujet d'actualité.

Constact : http://www.le-refuge.org/?gclid=CM3mj8mlncsCFasEwwodnK4Dlw

 

Comments (1)

Leave a comment

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.