Une première version de l'aménagement de l'esplanade discutée

juin 21, 2017 / 0 comments

Monsieur le Maire rappelle en introduction les trois enjeux de cet aménagement : Equilibrer vie de quartier et qualité de vie, penseur centre ville élargi, mettre en valeur un patrimoine matériel et naturel. Puis liste les orientations concrètes : valoriser les berges, aucune construction sur l’esplanade, maintenir la foire, pacifier la route nationale, créer une passerelle entre les deux rives, la construction de logements neufs dont 40% de sociaux.

Après une présentation des plans par le représentant du cabinet d’architecture et d’urbaniste HDZ et l’avancement de la co-construction, est venu le temps des questions du public.

Des habitants mitigés

L’occasion pour certains grenoblois ou riverains de l’entrée de ville de se manifester leur contentement face à la volonté de la ville de réaliser un nouvel aménagement de ce secteur. Ils ont notamment exprimé leur consentement en ce qui concerne l’augmentation du coefficient de stationnement qui passe de de 0,8 à 1, la  création d’une passerelle reliant les deux rives de l’Isère. Certain se sont félicités de prendre en compte les besoins en logements car « Il reste peu de secteurs ou l’on peut encore construire », comme le relève Michel Gilbert ancien élu vert à La Métro.

Des unions de quartier mobilisées

Mais cette rencontre au également été l’occasion pour le coprésident de l’Association des habitants du quartier de l’Esplanade, Patrick Drahe, de relever, selon lui, « l’absence des éléments demandés par les habitants ». Tout d’abord, les habitants ont demandé « une densité faible, or dans le projet ce sont pus de 900 logements qui sont prévus ». Il a ensuite rappelé que les habitants « ne veulent pas être un village, mais souhaitent être raccordés au centre, or les nouveaux commerces et logement seront au nord de l’esplanade », Enfin, ils demandent « la préservation de la couronne d’arbre de la petite esplanade, or ils vont être abattus laissant la place à de nouveaux bâtiments ». Les applaudissements de la salle viennent clore cette salve d’objections.

Les questions des unions de quartier se poursuivent. Notamment celle de ceux habitant de l’autre côté de l’Isère qui ne comprend pas pourquoi la future passerelle reliant les 2 rives ne sera pas réalisée avant 5 à 10 ans. Elle interpelle également les élus de la ville de Grenoble sur l’aménagement de la berge côté rive gauche. 

Au tour du président de l’Union des commerçants et professionnels de l’Esplanade , Yves Delahaye, d’interpeller élus et techniciens. Il s’interroge sur le question du lien entre le quartier de l’esplanade et celui d’europole, il craint une « asphixie du quartier » lorsque la foire sera présente. Crainte liée à la construction d’un quartier peu aéré, à la densification qu’il juge « très importante » et la création d’un quartier « contraint ». Densification qu’il juge d’ailleurs « incroyablement ouverte » qui « prévoit 300 logements de plus par rapport au programme du maire » sortant.  Il s’interroge également sur la création d’un « coeur vivant de quartier », « où l’avez vous prévu? » demande-t-il. Enfin, présentant la petite esplanade comme « le poumon vert du quartier », il s'inquiète de sa disparition.  

Des questions en suspend

Pendant que certains relèvent leur souhait d’une circulation apaisée, d’autres soulignent la présence nécessaire d’agents municipaux sur site ou encore s’interrogent sur la plantation de nouveaux arbres ou la hauteur des futurs bâtiments. La question sur la pertinence de laisser la foire des rameux à cet endroit est encore soulevée par un habitant du centre ville, mais également sur l’emplacement a priori définie pour la passerelle et se demande « pour quelle raison elle n’est pas prévue entre l’esplanade et la foire ».

Elus et techniciens ont pu apporter des éléments de réponse qui seront sans doute de nouveau débattus pour un projet co-construit comme le souhaitent élus et grenoblois. 

Cette présentation est l’occasion de proposer de sujets de travail dans la co-construction du projet qui aura lieu dans différents lieux (les cafés du projet, la tournée du triporteur, la maison du projet, les ateliers publics dès mi-octobre, les groupes de travail, à l’aide de différents supports (les enquêtes en ligne). Prochain rendez-vous à la rentrée. 

Marie-Rose Gilles

 

Retrouvez toutes les informations relatives au projet sur le site internet dédié : http://www.grenoble-esplanade.fr

 

Comments (0)

Leave a comment

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.