Cap Berriat veut sauver sa pépinière associative

juin 28, 2017 / 0 comments

Commuiqué de Cap Berriat

"Save The Pép, c'est quoi ? 
Une journée pour découvrir ce que proposent les associations de la pépinière associative de Cap Berriat. Ateliers, démonstrations, stands, projections, plateau radio, pétanque, buvette, petite restauration et même une piscine pour les enfants s'enchaineront de 12h30 à 21h devant les locaux de Cap Berriat. Ouverte à tou.te.s et gratuite, cette journée a pour but de mettre en lumière la diversité des assos de la pépinière pour un temps de rencontre, de convivialité et de découverte autour de leurs domaines (culture, sport, citoyenneté, expression, environnement…).

Pourquoi une telle journée ?
Aujourd’hui, cette pépinière est menacée par les conditions de relogement proposées par la ville de Grenoble (projet développé depuis 10 ans à Cap Berriat). 
De nombreux renoncements ont dû être opérés, jusqu’au dernier, que Cap Berriat ne peut se résoudre à accepter : les deux tiers des associations ne pourraient pas être relogés au sein du bâtiment proposé par la ville.

Cap Berriat, association d’éducation populaire de 52 ans d’existence, travaille depuis une vingtaine d’années sur l’accompagnement des initiatives et des projets de jeunes. Ses actions principales sont l’accompagnement de centaines de jeunes, des formations, de la mise en dynamique dans les lycées et l’espace public, mais aussi autour de l’animation d’une pépinière associative qui rassemble près de 200 associations… Tellement de projets qui structurent et animent aujourd'hui la ville et l'agglo sont passés par Cap Berriat au début de leur histoire, que ce soit pour un rendez-vous d'accompagnement, la mise à disposition d'un bureau ou d'une salle d'activité... Citons Hadra, la Bifurk, le café le Barathym, l'éléfan...

Cette journée a pour objectif de mettre en valeur la richesse des assos et d'une pépinière associative telle que celle de Cap Berriat, à la fois lieu de vie, de travail, de croisement et d'expérimentations.
En parallèle de l'organisation de cet événement, une pétition a été lancée à l’intention de la ville de Grenoble pour faire entendre que cette réduction drastique de la pépinière serait une véritable atteinte au projet de Cap Berriat ainsi que la nécessité de conserver des lieux adaptés au soutien des initiatives des jeunes (en individuel ou en associations) dans la ville de Grenoble."

http://www.cap-berriat.com/

 

Comments (0)

Leave a comment

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.